TAROT DES DIEUX
Horoscope et Tarot Divinatoire

Le Tarot de Marseille Indispensable Avant Toute Décision

La signification des cartes du tarot de Marseille

Tous les Arcanes majeurs sont en étroite relation les uns avec les autres et chacun symbolise un pas sur le chemin de la sagesse. Le tarot est semblable à une pyramide où chaque carte supporte une autre; isolée, elle reste muette.
La position qu'occupe chaque carte, l'une derrière l'autre, leur confère un sens précis. L'ensemble des cartes du tarot représente l'ensemble des circonstances de la vie ainsi que l'attitude du consultant vis-à-vis des mystères de la vie et de l'esprit.

Les différents interprètes du tarot ont découvert que les Arcanes sont la figuration d'un chemin à parcourir. La succession ordonnée des cartes du tarot est l'expression même du chemin qu'il faudrait suivre pour atteindre la perfection. Il existe d'ailleurs plusieurs interprétations de la signification de l'ordre des cartes du tarot; peu nombreuses, elles offrent de grandes similitudes entre elles.

Le jeu du tarot est divisé en deux séries de cartes bien distinctes; les Arcanes majeurs et les Arcanes mineurs.
Il existe vingt-deux Arcanes majeurs; vingt et un sont numérotés de un à vingt et un; le vingt-deuxième, le Fou, ne porte aucun numéro. Certains interprètes placent cette dernière carte au début du jeu, car elle symbolise le départ, le début, l'ingénuité et représente le personnage qui se met en route pour la première fois.
D'autres préfèrent la placer à la fin de la série des Arcanes majeurs, parce ce qu'elle symbolise et représente aussi le consultant.
Par ailleurs, au cours du jeu et selon son évolution, le Fou peut se trouver placé au début ou à la fin de la série des Arcanes majeurs.
le fou

Le Fou

Il symbolise la liberté, la spontanéité, la joie. Toutefois, la signification de la carte varie lorsqu'elle est tirée à l'envers. Dans ce cas, elle représente l'incapacité de raisonner, l'étourderie, le manque d'ordre, une tendance à papillonner, l'extravagance et l'inconscience; elle annonce également une difficulté à réagir face à l'imprévu.
le bateleur

Le Bateleur

Cette carte du tarot porte le numéro I. Elle exprime une disposition à tirer parti de toutes les situations et à faire face au danger. Tirée à l'envers elle symbolise l'arrivisme intransigeant, l'imposture et l'opportunisme.
la papesse

La Papesse

Cette carte correspond au numéro II. Elle symbolise la femme intuitive, inspirée, qui possède une grande connaissance des choses et fait preuve de sagesse, de prudence, de calme et de sécurité. En revanche, tirée à l'envers, elle représente l'hypocrisie, la paresse et la passivité.
la justice

L'Impératrice

Carte numéro III. Sage et intelligente, l'Impératrice représente l'abondance des dons matériels et symbolise la fécondité. En position inversée, elle suggère une tendance à la coquetterie, à la vanité, au luxe démesuré et à la superficialité.
l'empereur

L'Empereur

Carte numéro IIII. Elle symbolise le pouvoir. Elle évoque également la réalisation concrète de projets, la productivité, l'exécution. En revanche, tirée à l'envers, elle signifie l'entêtement, l'inimitié obstinée et le développement abusif du pouvoir fondé sur l'autoritarisme.
le pape

Le Pape

Cette carte correspond au numéro V. Elle annonce un grand sens du devoir, une conscience morale, une vocation religieuse ou scientifique, des dispositions particulières pour enseigner. Elle représente la sagesse, le conseil équitable. Tirée à l'envers, elle symbolise le despotisme et l'étroitesse d'esprit.
l'amoureux

L'Amoureux

Cette carte, qui porte le numéro VI, est celle de l'amour et de l'union. Elle représente la décision, le libre arbitre dans le domaine affectif, le désir amoureux partagé, les sentiments sûrs et l'attachement aux personnes et aux choses. En position inversée, elle exprime une certaine faiblesse morale, l'indécision, l'incapacité à surmonter une épreuve à venir et la lutte entre des desseins contradictoires.
le chariot

Le Chariot

Carte numéro VII, Le chariot est synonyme de volonté; il indique la constance et l'esprit de décision ainsi qu'une grande activité. Mais, inversée, cette carte révèle des ambitions démesurées et une dichotomie entre ce que l'on cherche à atteindre et ce que l'on est en mesure d'obtenir.
la justice

La Justice

Carte numéro VIII, qui symbolise la stabilité, l'ordre, l'équité et la vertu. Elle préfigure la rigueur et la précision; à l'envers, elle annonce en revanche le manque d'initiative et d'organisation ainsi que la soumission aux modes et aux décisions prises par d'autres.
l'hermite

L'Ermite

Carte numéro VIIII du tarot, elle représente la voix du moi intérieur, la lumière dans l'obscurité, et nous invite à la prudence et à la sagesse. A l'envers, elle symbolise le mutisme, la timidité, l'avarice et la pauvreté, la mysanthropie et le manque de maturité.
la roue de la fortune

La Roue de Fortune

Carte numéro X, c'est celle du mouvement, du changement, de la fortune et du destin. Elle prédit un bouleversement enrichissant à tous égards. A l'envers, elle annonce un retard, des résistances, des revers, des pertes et de vaines dépenses d'énergie.
la carte de la force

La Force

C'est la carte numéro XI. Elle représente le courage, la force d'âme, la bonté, l'altruisme et la vaillance. C'est l'esprit qui domine la matière, l'intelligence qui maîtrise la force physique ou animale. A l'envers, cette carte est le symbole de la cruauté, de l'ambition et de l'orgueil démesuré.
le pendu

Le Pendu

Carte numéro XII. Elle évoque une situation où le personnage achève un cycle et décide de tout remettre en question afin de pouvoir découvrir l'aspect authentique des choses. En position inversée, c'est-à-dire lorsque le Pendu apparaît en fait dans une position normale, cette carte représente le travail inachevé, les promesses non accomplies et maintenues, les résolutions qui ne sont pas mises en pratique.
la mort

La Mort

Cette carte porte le numéro XIII; elle évoque, contrairement à ce que l'on pourrait penser, la sagesse, le discernement, la réflexion, la transformation et le renouvellement. Toutefois, à l'envers, la Mort annonce l'abandon, la destruction et le destin implacable.
la tempérance

La Tempérance

Cette carte, qui porte le numéro XIIII, est synonyme d'adaptation, d'équilibre et de tolérance. Elle indique l'harmonie et l'esprit de conciliation. Mais à l'envers, elle représente l'inconstance, le désordre, l'hostilité et la frustration.
le diable

Le Diable

Cette carte, qui porte le numéro XV, est d'étrange augure. Sa position dans le jeu de cartes permet de mieux comprendre son pouvoir d'attraction, son magnétisme, sa force occulte à l'influence favorable. En revanche, en position inversée, elle symbolise les intrigues, le manque de scrupules, la force incontrôlée, la concupiscence.
la maison dieu

La Maison-Dieu (ou Tour)

C'est le numéro XVI; cette carte est généralement synonyme d'habileté, de vigueur et de courage. A l'envers, elle présage le chaos, la destruction, l'oppression, les excès et les abus.
l'étoile

L'Etoile

Cette carte, le numéro XVII du jeu, représente la beauté, la sensibilité, la bonté, la grâce; elle est un présage favorable. En revanche, à l'envers, sa signification est tout à fait différente et indique une conduite légère, une double personnalité et l'irresponsabilité.
la lune

La Lune

C'est la carte numéro XVIII. Elle suggère le mouvement du subconscient, tout ce qui croît de l'intérieur, la vie de l'esprit et son influence sur les choses extérieures. A l'envers, elle est synonyme d'obscurité, de nostalgie, d'erreurs, de passivité extrême et d'amour-propre.
le soleil

Le Soleil

C'est le numéro XVIIII; c'est à lui que reviennent les attributs de la création, de la lumière qui donne vie, énergie et apporte des succès triomphants. Placé à l'envers, il annonce un éblouissement, un échec, une infortune, la vanité et l'incompréhension.
le jugement

Le Jugement

Carte numéro XX du tarot. Cette position symbolise la réflexion sur le chemin parcouru et les décisions à venir. En position inversée, le Jugement représente le doute, l'hésitation, l'inconstance et l'incapacité de comprendre les événements.
le monde

Le Monde

Carte numéro XXI du tarot, c'est la dernière des Arcanes majeurs, et de tous le plus favorable. Il représente la fin du chemin, la réalisation de toute affaire ou entreprise, le résultat final, la récompense, la perfection et la synthèse. C'est aussi l'abondance et la productivité, en opposition à l'imperfection, à l'échec, au revers de fortune qu'indique la carte tirée à l'envers.




Interprétation des autres cartes du tarot de Marseille

Les autres cartes sont appelées les arcanes mineurs et le débutant réalisera qu'il est plus intéressant de connaître l'interprétation de la série avant de connaître la signification de chaque carte s'il veut apprendre le tarot de Marseille.
L'infographic suivante est pratique pour les mémoriser avant un tirage en croix si tu veux connaître ton avenir selon le tarot de Marseille.

Permalink de l'infographic : https://goo.gl/RmvWrD

Infographic sur l'interprétation des cartes du tarot de Marseille


Le Tarot de Marseille s'appelait Tarot Italien

Quelques cartes du tarot de Marseille version Maddonni
L'expression « Tarot de Marseille » désigne d'abord un modèle bien particulier de tarot français à enseignes italiennes . Ensuite sa diffusion, sous une forme stéréotypée, semble avoir été très grande. Aujourd'hui finalement réservé aux cartomanciennes, ce type de cartes a été d'un emploi courant parmi les joueurs français jusqu'au début de ce siècle. On le qualifiait alors de « tarot italien ».

Pourquoi de Marseille ?

Il est cependant vrai que nombreux sont les témoignages de la production des cartiers marseillais et provençaux, notamment avignonnais. Au point qu'on a pu croire un temps qu'ils exerçaient un véritable monopole de fabrication pendant la deuxième moitié du XVIIIe siècle. De même que l'existence de nombreux jeux sont faits à Chambéry, Dijon, Lyon, Grenoble ou Genève. Cela contredit cette vision. Les rares cartes milanaises anciennes montrent que le Tarot de Marseille puise ses origines à Milan. Malgré tout, les cartiers marseillais n'en sont vraisemblablement pas les introducteurs en France. Ce même modèle était déjà connu à Paris au XVIIe siècle. Toutefois, s'il faut créditer les cartiers français de quelque chose, c'est d'une part, d'avoir introduit des légendes sur les atouts (sauf sur la Mort !) et sur les figures. D'autre part d'avoir « inondé » l'Europe de leurs productions, au point que la fortune de ce modèle fut extraordinaire.

Le Tarot de Marseille S'Est Exporté Dans Toute L'Europe

Exporté ensuite vers l'Italie (un comble !), il y fut copié et y survit encore sous la forme du « tarocco piemontese », à double-figure. Bien que parti à l'assaut des régions germanophones (Alsace et Allemagne), il s'y adapta au prix d'une petite concession aux autorités religieuses. Il y fleurit sous la forme d'une variante dite « Tarot de Besançon ». Avant de laisser la place aux jeux à enseignes françaises. Utilisé enfin en France et en Suisse par les joueurs jusqu'au début du XXème siècle, le Tarot de Marseille est, par ailleurs, à la base du grand mouvement d'exégèse occultiste parti de Court de Gebelin (1781) et amplifié au XIXe siècle.